Souvenir Français

mardi 3 mars 2009, par Jérôme

  Version imprimable de cet article Version imprimable


Qu’est-ce que le « Souvenir Français » ?

Par René Valette

Née en 1872 en Alsace et Lorraine occupées, fondée à Neuilly-sur-Seine en 1887, régie par la loi de 1901, reconnue comme établissement d’utilité publique en 1906, l’Association Nationale du « SOUVENIR FRANÇAIS » a une triple mission : conserver la mémoire de ceux et celles qui sont morts pour la France, tout au long de son histoire, ou qui l’ont honorée par de belles actions, veiller et participer à l’entretien de leur tombe, ainsi que des monuments élevés à leur gloire, tant en France qu’à l’étranger, transmettre le flambeau du souvenir aux générations à venir.

Quelle est son organisation ? Un conseil d’administration national, avec un comité directeur, Un délégué général dans chaque département, environ 1400 comités, environ 200 000 membres actifs.

Quelles sont ses ressources ? Elles proviennent essentiellement de la générosité publique : cotisations annuelles de ses membres, produit de la quête nationale du 1er novembre, dons et legs, subventions allouées par les conseils municipaux.

JPEG - 218.9 ko

A titre d’exemple , c’est le Souvenir Français qui est l’initiateur de l’érection du Monument aux Morts de la ville de Meyssac. Extrait de la séance de délibération du conseil municipal de Meyssac en date du 3 août 1919 :
« M. le maire (Mr Pauty) expose au Conseil que le « Souvenir Français » sollicite une subvention pour l’érection sur une place de la ville de Meyssac, d’un monument destiné à perpétrer le souvenir des soldats du canton morts pour la défense de la patrie.
Le Conseil ouï cet exposé, vote un crédit de la somme de six cents francs pour aider à l’érection projetée.
Une commission composée de messieurs Ceyrac, Condamine, Chaulet et Fraysse est nommée pour s’occuper du choix de l’emplacement de ce monument ».

JPEG - 494.1 ko

Une des dernières actions menées par le comité de Meyssac est le regroupement des dépouilles (dont les tombes étaient à l’abandon) de deux membres d’une même famille, morts pour la France en 1914-1918, dans une même tombe au cimetière de Chauffour/Vell.


Comité cantonal du Souvenir Français Meyssac-Beaulieu

  • Président :
    • René VALETTE
  • Vice-Président :
    • Jean-Paul Bouygues
  • Trésorier :
    • Louis DILHAT
  • Secrétaire :
    • Raymond VALETTE

Contact :

Tél : 05 55 25 36 81

Adresse : René Valette – Le Peyret – 19500 MEYSSAC




mieux vu avec Firefox