Mois : <span>mars 2022</span>

Ensemble, limitons la prolifération du moustique tigre !

Originaire des forêts tropicales d’Asie du Sud-Est, le moustique tigre, que les scientifiques appellent Aedes albopictus, est arrivé en France en 2004 (détecté pour la première fois dans le département des Alpes-Maritimes), et ne cesse de coloniser notre territoire : fin 2020, le moustique tigre était déjà implanté dans 64 départements de France métropolitaine ! Dont la Corrèze et ses départements limitrophes…

——————–

Comment distinguer le moustique tigre des autres moustiques ?

« Tout ce qui vole n’est pas moustique, et tout moustique n’est pas un moustique tigre ! »

Il y a quatre informations à connaître :

  • Contrairement aux moustiques communs, le moustique tigre est diurne, c’est-à-dire qu’il pique plutôt le jour (principalement le matin et le soir) et son vole est plutôt silencieux.
  • De petite taille : ils mesurent généralement moins de 0,5 cm de long, et leur envergure ne dépasse pas 1 cm.
  • Rayé blanc et noir, il est également caractérisé par la présence d’une ligne blanche le long de son thorax. Ses pattes sont également rayées.
  • Sa piqûre est douloureuse.

Source : moustique-tigre.info

——————–

Les moustiques tigres peuvent-ils transmettre des agents pathogènes à l’origine de maladies ?

En France métropolitaine, à ce jour, les moustiques représentent essentiellement une source de nuisance ou d’inconfort. Toutefois, le moustique tigre peut être vecteur de nombreux virus comme ceux de la Dengue, du Zika ou du Chikungunya, il fait donc l’objet d’une surveillance renforcée. À ce jour, ces virus ne circulent pas activement en France métropolitaine ; néanmoins, le risque est bien réel, puisqu’une personne revenant de l’étranger et porteuse de l’un de ces virus peut contaminer une autre personne à l’occasion d’une piqûre de moustique.

Par ailleurs, fin juin 2020, l’Institut supérieur de santé en Italie (ISS) et l’Institut zooprophylactique expérimental de Venise (IZSVe) ont démontré que les moustiques n’étaient pas capables de transmettre le virus de la Covid-19.

——————–

Comment prolifère le moustique tigre ?

Le moustique tigre n’est pas un grand voyageur : il ne vit que dans un rayon de 150 m ; ceci signifie que le moustique qui vous pique est né dans votre quartier ! De plus, chaque femelle pond environ 200 oeufs, et elle n’a besoin que d’une petite quantité d’eau : un bouchon renversé lui suffit !

——————–

Comment limiter la prolifération du moustique tigre ?

Il est très important de supprimer les eaux stagnantes qui permettent la reproduction du moustique, à l’intérieur et surtout à l’extérieur, autour de son domicile.

  • Coupelles des pots de fleurs, vases : videz-les régulièrement (au moins une fois par semaine) ou supprimez-les.
  • Seaux, matériel de jardin et autres récipients divers (pneus usagers,pieds de parasol, encombrants, jeux d’enfants…) : videz-les puis retournez-les, ou mettez-les à l’abri de la pluie.
  • Bidons de récupération d’eau et citernes : recouvrez-les à l’aide d’un filet moustiquaire ou de tissu, en vous assurant que les moustiques ne pourront pas accéder à l’eau.
  • Bassin d’agrément : introduisez des poissons, qui mangeront les larves.
  • Piscines hors d’usage : couvrez les, évacuez l’eau des bâches ou traitez l’eau (eau de Javel, galet de chlore)
  • Vérifiez le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées : nettoyez régulièrement les gouttières, regards, caniveaux et drainages.
  • Pensez aussi à entretenir les sépultures dans les cimetières, également un lieu propice au développement des moustiques.

——————–

Pourquoi et comment signaler la présence du moustique tigre ?

Vous pouvez vous aussi contribuer à la surveillance du moustique tigre en signalant sa présence sur le Portail de signalement du moustique tigre.

Créé en 2014 à la demande du ministère de la santé et géré par l’Anses depuis, ce site internet a pour objet la détection précoce de la présence du moustique tigre. Grâce aux signalements effectués par les citoyens, la liste des communes colonisées en France métropolitaine est régulièrement actualisée. Les données collectées permettent aux autorités sanitaires de mettre en place des mesures de lutte adaptées et ciblées en fonction de la propagation du moustique tigre sur le territoire.

——————–

Autres liens utiles sur le moustique tigre :

Article du site de l’Anses  –  Article du Portail de signalement  –  Dépliant  –  Distinction détaillée entre le moustique tigre et les moustiques communs